bandeaufleurs

Fleurs

La fabrication des fleurs sucrées date du XIII siècle. Les fleurs, simplement cuites dans le sucre, en ce temps-là rare et précieux étaient alors vendues par les apothicaires. Nombreux sont les vieux livres de cuisine dans lesquels figurent des recettes de confiture, gelée, pâtes, ou beignets réalisés avec des violettes, des roses, des fleurs d’oranger ou d’acacia.
De même, depuis très longtemps, de délicieuses confiseries à base de fleurs sont hautement appréciées dans tous les pays du  Moyen-Orient.


Il y a deux cents ans environ, des confiseurs eurent l’idée de réaliser des bonbons composés d’une fleur naturelle. Après de nombreux essais et autant d’échecs, ils y parvinrent enfin, jetant ainsi les bases d’une industrie nouvelle.
Aujourd’hui, la maison CANDIFLOR confectionne à Toulouse, capitale de la violette, ces jolies fleurs enrobées de sucre cristallisé, petites douceurs  que le monde entier nous envie. Il s’agit là d’une exclusivité nationale, mondiale même dans sa  diversité et sa qualité.


Depuis 1818 les petites mains de la maison  CANDIFLOR, qu’aucune machine n’a pu  remplacer à ce jour, vivent au rythme exigeant de ces fleurs, transformant des brassées de violettes, de roses, de lilas, de menthe ou de verveine en délicieuses friandises. Ces fleurs ne tolèrent aucune attente  prolongée avant d’être délicatement trempées dans un bain de sucre élevé à une température  tenue aussi secrète que la combinaison d’un coffre-fort.


Ainsi, grâce à une cristallisation parfaite, est réalisée la plus emblématique des friandises  toulousaines :la violette, bonbon à Toulouse et décor de pâtisserie dans le reste du monde.


CANDIFLOR est la dernière entreprise produisant la violette confite et cristallisée  à Toulouse.

 

Voir également :

point  Fleurs cristallisées

point  Bouquets